simpep
smipep - Traitement de l'eau potable

Nous contacter
Le Syndicat
>> Les Actualités
>> Les Infrastructures
>> Les projets
>> Le Budget
>> La Carte

Le Fermier
>> Qui est il ?
>> Son Rôle
>> Bilan d'activité

L'eau
>> Consommations
>> Qualité de l'eau
>> Le traitement
>> Les contrôles
>> Les analyses

Statut et règlement intérieur
>> Documents



 

 

 

 

 

 

 

 

 

Simpep langres
  >> Les infrastuctures

Forage de Rolampont



Présentation du Syndicat

Le Syndicat Mixte de Production d'Eau Potable du Sud Haute-Marne (SMIPEP), créé en 1990, assure l'alimentation en eau potable de 38 communes adhérentes, représentant 20 600 habitants en 2016 (population légale INSEE 2013).

Il a pour vocation de produire et acheminer l'eau potable au point de livraison des Collectivités adhérentes (château d'eau dans la plupart des cas). Ces dernières restent responsables de leur réseau communal interne, notamment de la livraison d'eau aux abonnés : particuliers, entreprises, etc.

Afin de satisfaire aux besoins, le patrimoine du service est doté de :

- 4 installations de production d'une capacité totale de 7500 m3/jour,
- 4 réservoirs d'une capacité totale de stockage de 4000 m3,
- 166 km de canalisations et de branchements.

Le SMIPEP assume les prérogatives d'autorité organisatrice, et s'assure que le service est rendu au niveau requis pour les Collectivités adhérentes.

La Compagnie des Eaux et de l'Ozone (CEO, filiale VEOLIA Eau), en tant que fermier, gère les services de production, élévation et distribution.

La production d'eau est assurée principalement depuis l'usine de potabilisation d'eau de surface située à Champigny-lès-Langres. Les ressources sont constituées par les lacs de Charmes, de la Liez et de la Mouche.

Implantée à Rolampont en bordure du lit majeur de la Marne, une usine de traitement d'eaux souterraines d'une capacité horaire de 100 m3/h assure un complément de production de l'usine de Champigny-lès-Langres.


  Les sites de prĂ©lèvement d'eaux brutes

La prise d'eau du Lac de Charmes

Cette prise d'eau est constituée de 2 pompes immergées, montées sur un dispositif à flottabilité variable (cf. photo ci-dessous). La profondeur d'immersion peut atteindre au maximum 10 mètres.


La prise d'eau des lacs de la Liez et de la Mouche

Située au pied du barrage du Lac de la Liez, les prélèvements se font soit depuis le canal VNF de décharge des eaux du Lac de la Liez, soit depuis la canalisation d'amenée des eaux du Lac de la Mouche. Cette prise d'eau est constituée d'une bâche tampon équipée de deux pompes à ligne d'arbre.


Les forages de Rolampont.

Le SMIPEP dispose de 3 forages qui alimentent l'usine de déferrisation et de démanganisation. Ils sont situés dans le lit majeur de la rivière Marne (cf. photo ci-dessus) et leur profondeur est de l'ordre de 25 mètres.

Prise eau brute

Les installations de production d'eau potable

La déferrisation / démanganisation de Rolampont
Ce site à une capacité de production nominale de 100 m3/h. L'eau brute est débarrassée de son excès de fer et de manganèse par oxydation et précipitation par air et permanganate de potassium. Le précipité est piégé sur les filtres à sable fermés. Une désinfection au chlore gazeux se situe en amont de la bâche de stockage des eaux traitées. Deux pompes de refoulement assurent alternativement le transfert de cette eau traitée vers la bâche de stockage de l'usine de Champigny-lès-Langres.

Au passage, les communes de Chanoy et Jorquenay sont desservies.

L'Usine de Champigny-lès-Langres
La capacité nominale de production est de 350 m3/h et 6500 m3/j.

La filière de traitement est la suivante :

- Oxydation au permanganate de potassium
- Floculation au chlorure ferrique et / ou polymère
- DĂ©cantation
- Filtration sur sable
- Inter-ozonation
- Filtration sur charbon actif en grain
- DĂ©sinfection au chlore gazeux




  Lac de la Mouche
Usine de Champigny-lčs-Langres
Réservoir de Chanteroy
Eau Potable
Lac de Charmes